Stocker un matelas autogonflant : roulé dans sa housse ou toujours gonflé ?

Qu’on le veuille ou non, l’arrivée de l’hiver mettra fin à la majorité de nos activités de plein air. Et comme toujours avec un invité « attendu », il va bien falloir s’y préparer ! Vous devez faire de la place pour l’hiver et les matériels qu’il apporte avec lui : skis, bottes, planches, traîneaux, vestes, bonnets… Autrement dit, il vous faudra ranger tout l’équipement que dont vous n’avez besoin que pour le beau temps… À commencer par le matelas autogonflant qui vous a si servi pendant l’été dernier et qu’il va falloir ranger jusqu’à sa prochaine sortie.

Mais comment stocker un matelas autogonflant ? Comment déjà le plier et le ranger ?

Voici quelques conseils sur la manière de bien préparer votre matelas automatique pour l’arrivée de l’hiver, sans compromettre sa performance pour la prochaine saison estivale.

Comment prendre soin de son matelas autogonflant ?

Prendre soin d’un matelas autogonflant implique trois étapes principales : le gonflage, le transport et le stockage. De par son aspect automatique, un matelas autogonflant ne nécessite pas un gonfleur ou une pompe externe pour se gonfler. Il suffit d’ouvrir la vanne d’air pour que le noyau en mousse se dilate et retrouve sa forme d’origine, ce qui attire donc naturellement l’air dans la chambre. Tout comme le gonflage et le dégonflage, bien préparer votre matelas pour son transport permet d’augmenter la durée de vie de votre matériel. Pour cela, le matelas est enroulé en rectangle et comprimé comme un sac de couchage ; la vanne est fermée et le matelas restera comprimé pendant le transport.

Comment plier un matelas gonflable classique ?

En attendant l’arrivée du prochain été ou de nouveaux convives, il faudra stocker votre matelas gonflable dans un endroit propre et sec. Mais encore faut-il bien le préparer pour affronter ces longs mois d’hibernation.

  1. Le dégonflage du matelas : Vous devez donc dégonfler complètement le matelas afin de pouvoir le plier correctement. Pour cela, vous avez deux solutions : procéder manuellement en ouvrant la valve et en patientant quelques minutes ; ou recourir à un gonfleur externe qui possède souvent un mode dégonflage. Peu importe l’option que vous choisissez, assurez-vous que le matelas soit totalement dégonflé avant de le plier. La plupart des matelas autogonflants disposent d’ailleurs d’une pompe électrique qui permet de dégonfler plus rapidement la chambre à air. Mais nous verrons plus bas le cas des matelas autogonflants.
  2. Un endroit propre et sec : Ça y est, votre matelas est prêt. Vous allez alors d’étaler au sol que vous devez au préalable inspecter pour qu’il n’y ait humidité ni poussière dessus. Sachez que la moindre saleté pourrait occasionner des dommages au revêtement du matelas (crevaison ou déchirures), voire à la chambre à air. Une fois ces précautions prises, vous pourrez alors commencer le pliage du lit.
  3. Rouler un matelas correctement : Tout au long des procédures suivantes, assurez-vous qu’aucun facteur ne puisse causer des dommages aux soudures du matelas, lesquelles restent la partie la plus fragile du lit, après le revêtement. Pour plier un matelas autogonflant, rabattez le matelas en deux en suivant le sens de la longueur, puis roulez-le comme avec un sac de couchage. Une fois le lit complètement plié, rangez-le dans son sac en évitant d’appliquer une pression sur la soudure.

Comment stocker un matelas autogonflant ?

Contrairement à un matelas pneumatique gonflable, un matelas autogonflant est stocké complètement gonflé avec la valve ouverte. Une fois rentré à la maison après quelques jours de camping, nous avons effectivement tendance à traiter le matelas comme un sac de couchage et à le mettre dans un coin de l’étagère jusqu’au prochain voyage. Mais avec le temps, ces opérations répétées raccourciront la durée de vie du matelas.

Stocker un matelas autogonflant dans son état enroulé et comprimé, peut avoir un effet nocif : le noyau de mousse peut éventuellement être écrasé voire perdre sa capacité à s’étirer complètement comme à l’origine. Toutefois, certains matelas autogonflants sont pourvus de noyaux en mousse de meilleure qualité, capable de mieux récupérer d’une compression à long terme. Par ailleurs, la méthode de rangement de votre matelas Intex dégonflé dépend aussi de l’espace de stockage dont vous disposez :

  • Si vous manquez de place pour le stockage du lit, vous pouvez toujours le ranger roulé dans son sac de transport. Seulement, comme nous venons de le dire, le noyau de mousse à l’intérieur du matelas mettra du temps à s’étirer. Il vous faudra donc être patient lors du premier regonflage à l’arrivée de la prochaine saison estivale.
  • Si vous avez un peu plus d’espace, l’idéal serait de le disposer à plat et déplié dans un endroit sec et à température ambiante. Là encore, les choix ne manquent pas : vous pouvez ranger votre matelas sous votre lit,  à la verticale le long d’un placard, ou encore sous la véranda. Assurez-vous seulement que la mousse à mémoire de forme du matelas ne soit pas trop comprimée lors du rangement.

Comme vous le savez sans déjà, l’humidité et le froid ne font pas bon ménage avec un matelas autogonflant. Évitez donc à tout prix de stocker le lit dans une pièce à forte humidité, telle qu’une cave, ou dans une pièce trop froide comme un grenier. Une fois ces précautions prises ainsi après avoir pris en compte le matelas gonflable mode d'emploi, vous n’aurez plus d’inquiétude en pensant que votre matelas autogonflant sera fin prêt pour les vacances lors du prochain été.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments